Sens - Une nouvelle détermination [Ouvert]

23 Jan 2018 21:05 #68493

Je te confirme mon inscription, et le créneau de Stygmata quand il sera fini est parfait pour moi


Ce qui ne nous tue pas nous rapporte des XP

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Jan 2018 21:11 #68494

J'ai relu tes descriptions, j'ai revu les vidéos, j'aime toujours autant !!!

Bref je suis chaud de ouf!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Jan 2018 22:30 #68499

184201739 écrit: Rageant : je ne peux pas en être du fait de mon changement de région cet été.
Bonne campagne !

Effectivement, ça serait dommage de ne jouer que 2-3 séances :/ Cela dit, si tu veux malgré tout les faire ou simplement passer voir comment ça s'passe, tu es le bienvenu :) Si c'est seulement pour les quelques premières séances, je n'ai vraiment rien contre monter à 6 joueurs.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Jan 2018 23:06 #68502

Présente !


Mello ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 09:41 #68504

Nous avons donc 3 Cellulis confirmés et 1 en attente de confirmation (Anoldor, si tu me lis). En ce qui me concerne, la campagne peut se faire à 3 sans problème, donc elle se fera.

Du coup, j'ouvre les inscriptions pour la dernière place (ou les deux dernières places si Anoldor laisse la sienne). Venez nous rejoindre, on est bien !

PS : aucun souci pour intégrer un personnage en cours de campagne. Le seul tome où c'est impossible à cause des événements est le 3e, Sens - Néant. Donc rien ne vous empêche de venir plus tard tant qu'il reste des places. Idem pour des joueurs qui voudraient venir en dilettantes et ne pas participer à toutes les séances.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 10:00 #68505

Tu peux me rappeler le créneau stp ? :confus: Ma participation dépendra de si j'ai quelque chose en même temps ou pas... (et j'ai un énorme doute sur ce point :( )

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 10:11 #68506

1er samedi du mois, sur le créneau de l'après-midi :) Avec un début en avril si tout va bien, mai dans le pire des cas (si Stygmata traine un peu sur la fin, je n'ai pas envie de brader la fin de la campagne au profit de Sens).


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 11:23 #68510

Wolion écrit: 1er samedi du mois, sur le créneau de l'après-midi :) Avec un début en avril si tout va bien, mai dans le pire des cas (si Stygmata traine un peu sur la fin, je n'ai pas envie de brader la fin de la campagne au profit de Sens).

C'est ce que je craignais... Je maîtrise Atlantide sur ce créneau, et en avril on aura pas terminé... :( Je pense qu'on terminera à la fin de l'année, pas avant :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 11:50 #68511

Dommage :/ S'il reste une place sur Sens quand tu finis Atlantide, tu es bienvenue :)

Il reste donc deux places à prendre, à votre bon coeur m'sieur-dames. Je mettrai régulièrement à jour le topic pour vous fournir des éléments d'univers et accélérer la création de personnage (d'expérience, ça prend 1 à 2 heures pour le groupe, en fonction des hésitations, débats et besoins d'approfondissement vis-à-vis de l'univers).


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 13:20 #68514

Wolion écrit: Dommage :/ S'il reste une place sur Sens quand tu finis Atlantide, tu es bienvenue :)

Super, merci !! J'espère qu'il me restera une petite place alors !! :D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 14:03 #68515

Comme j'ai un petit peu de temps cet aprem, je vais vous parler plus en détail de la création de personnage et des informations présentes sur la fiche de personnage (le vecteur de volonté). Cela vous permettra de commencer à imaginer à quoi pourrait ressembler votre Simulacre.

Le système de résolution repose sur le Miroir de votre personnage. Ce Miroir prend en compte 6 Runes opposées 2 à 2, qui permettent de modéliser ses capacités et sa perception du monde. Les Runes possèdent une valeur allant de 1 à 99% pour les êtres humains et la somme de deux Runes opposées ne pourra pas dépasser 100%. Un adulte moyen ne dépassera pas 20% de participation à chaque Rune. Une score supérieur à 50% signifie que le personnage dépasse les capacités humaines.
Lors d'un conflit ou d'un enjeu dramatique, la Rune du personnage est comparée à la Rune appropriée de son adversaire. Celui qui a la Rune la plus élevée l'emporte. Notez que comme les humains ne sont pas les seuls à posséder des Runes, c'est bien face au Miroir d'une tempête (en l'occurrence sa Rune de Chaos ou de Mort) que l'on s'oppose.
En plus de refléter les capacités d'un personnage, les Runes influencent sont état d'esprit. Toutes les personnes avec des Runes élevées n'ont pas le même comportement, bien entendu, mais ils partageront sans nul doute certains traits de caractère.

La Rune de Vie est la Rune de ceux qui sont en bonne santé et se préoccupent de leur prochain. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Vie tendent à se montrer davantage altruistes et empathiques. Elles croquent la vie à pleines dents et sont physiquement plus robustes, tombent rarement malades et savent profiter des plaisirs de l'existence. Toutes ne sont pas hédonistes cependant, mais il est clair qu'elles sont parmi les personnes les plus joyeuses qui soient. En termes mécaniques, la Rune de Vie détermine la difficulté à être touché par une attaque, le nombre de Blessures physiques pouvant être subies et la capacité à soigner.

La Rune de Mort est la Rune des souvenirs et de ceux qui ont cessé de s'intéresser à la Vie. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Mort sont des spectres vivants dans le passé ; elles ne sont pas forcément dépressives, elles ont simplement cessé d'exister dans le monde des vivants. Elles ont en général une mauvaise santé et sont accoutumées au chagrin et à la Mort. En termes techniques, la Rune de Mort détermine votre capacité à blesser et détruire, ainsi que tout ce qui touche aux souvenirs.

La Rune de Cosmo est la Rune de l'ordre froid et immaculé. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Cosmo ont souvent des capacités de raisonnement impressionnantes, mais leur logique est froide et détachée ; ce sont des gens qui aiment que tout soit ordonné et que chaque chose soit à sa place, ils embrassent souvent la voie des sciences. En termes techniques, la Rune de Cosmo détermine vos capacités de raisonnement, le savoir appris et la reproduction de modèles.

La Rune de Chaos est la Rune du mouvement et du désordre. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Chaos tiennent rarement en place ; elles ne sont pas forcément hyperactives, elles ont simplement tendance à se lasser beaucoup plus vite et à avoir besoin de nouvelles expériences. En termes techniques, la Rune de Chaos détermine votre vitesse d'action (l'initiative quoi) et de mouvement, ainsi que l'acuité de vos sens.

La Rune de Création est la Rune la plus difficile à définir, la Rune de ceux qui brillent au milieu de la foule. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Création sont inventives et attirent le regard. Ce talent peut se manifester aussi bien dans les arts que dans la rhétorique, mais aussi dans l'ingénierie ou la stratégie. En termes techniques, la Rune de Création détermine votre aisance sociale et votre ingéniosité, ainsi que votre "puissance" dans l'Ombre-monde.

La Rune de Néant est la Rune où vont toutes les choses oubliées. Les personnes ayant une forte participation à la Rune de Néant tendent elles aussi à se faire oublier, elles disparaissent au milieu de la foule et personne ne se rappellera longtemps d'elles. Fines psychologues, elles ont une capacité d'abnégation à toute épreuve et bien peu de choses peuvent percer leur carapace d'indifférence. En termes techniques, la Rune de Néant détermine votre capacité à mentir, à passer inaperçu et à encaisser des Blessures mentales.

D'expérience, la création de Simulacre fonctionne mieux si vous couplez un concept ("je veux jouer un médecin") avec une ou deux Runes vers lesquelles vous souhaitez vous orienter. Ces dernières peuvent ainsi servir de guide pour créer la personnalité, les affinités et les talents de votre Simulacre.
De même, éviter les redondances dans les Runes dominantes permet d'avoir un groupe varié et de créer du jeu autour des divergences qui apparaîtront forcément à un moment ou un autre. En effet, un personnage orienté Vie et un autre orienté Chaos auront probablement une approche très différente du même problème et c'est aussi ce genre de "conflits" que Sens propose d'explorer.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Jan 2018 14:37 #68518

Le cœur de la mécanique de Sens et de la création de personnage est constitué des faits de Simulacres. C'est à partir de ces faits que je calculerai (avec votre aide) le Miroir de votre personnage, car chaque fait représente votre participation à une ou plusieurs Runes.
Par exemple, le fait "Je suis un médecin consciencieux" participe des Runes de Vie et de Cosmo.

Mais, alors, qu'est-ce qu'un fait ? Un fait est une courte phrase, nécessairement vraie, qui décrit un aspect de votre personnage. Elle peut faire allusion à ce qu'il sait faire, à ses relations aux autres, à ses convictions et opinions, à ses traits de caractères... Il n'y a pas vraiment de limites en dehors de la cohérence et du respect de l'univers.

Lors de la création du Simulacre, vous aurez 20 faits à inscrire sur le vecteur de volonté. 7 sont communs à tous les personnages :
- Je suis un Bugs
- Je suis né le 14 décembre 996 à la Nouvelle-York
- Je n'ai pas d'Ombre
- Mes parents sont morts dans la nuit du 3 janvier 1001
- Je vis à Pôle Sud, à la base militaire
- Je fais partie de la division Bugs
- Je m'appelle ........

Il vous restera donc 13 faits qui serviront tout à la fois de caractéristiques ("Je suis exceptionnellement fort"), de compétences ("La chimie n'a aucun secret pour moi"), de relations ("Je considère Sollipsis comme un père"), de traits de caractère ("Je suis individualiste") ou d'objectif ("Je veux arrêter Cosmo&Rebirth").
Par extension, cela signifie que vous n'avez pas besoin d'écrire un historique pour votre Simulacre : tout ce qui a de l'importance pour lui se trouve déjà sur son vecteur de volonté. Elle est pas belle la vie ?

Et du coup, vous pouvez créer quoi ? Ben comme dit, un Bugs. Voilà, merci, c'est tout pour moi.
Plus sérieusement, Sollipsis a laissé des consignes concernant votre éducation : vous êtes Libres. Vous êtes des soldats, certes, et toujours soumis à la hiérarchie militaire. Mais en pratique, vous avez choisi les cours auxquels assister et les formations à suivre. Les cours d'entraînement au combat et de stratégie étaient obligatoire, mais personne n'est venu vous faire chier si vous avez décidé de les sécher. Tout au plus le général Sword vous aura-t-il fait une réprimande ou deux.
Le jeu commence la veille de votre 22ème anniversaire, vous avez donc eu tout le temps d'apprendre à vous connaître (vous êtes tous membres de la même unité) et développer votre caractère et vos compétences. Vous êtes donc totalement libres du concept de votre personnage, la seule chose étant que vous jouez des Résistants : évitez donc un personnage ayant des sympathies pour Myphos et qui finira par rejoindre l'ennemi, ça vous évitera de devoir recréer un Simulacre ;)
Si vous voulez vous faciliter la vie dans la campagne, au moins un personnage combattant, un personnage scientifique et un personnage intéressé par les sciences humaines et la philosophie sont un plus. Rien n'oblige à en jouer dans le groupe et rien n'empêche de combiner les trois. C'est juste le mode "moins difficile" du jeu x)

A la fin de chaque scénario (Épreuve), votre Miroir augmentera sensiblement et vous aurez la possibilité d'ajouter/modifier/supprimer un certain nombre de faits de Simulacres en fonction des événements survenus en jeu. C'est de cette manière que vos personnages évolueront et gagneront en puissance.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

27 Jan 2018 11:37 #68580

J'ai déjà une idée assez précise du personnage que je vais jouer. J'ai trop hâte de commencer ! Même si je n'ai pas spécialement envie que Stygmata s'arrête XD


Ce qui ne nous tue pas nous rapporte des XP

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

27 Jan 2018 12:49 #68582

D'ailleurs n'hésitez pas à partager vos idées et envies sur ce topic. Vos personnages sont dans la même unité depuis presque 17 ans, ils ont eu le temps de faire connaissance :p


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 10:01 #68630

Maintenant que nous avons parlé des Simulacres, parlons un peu des rôles de chaque joueur et de la mécanique de résolution des nœuds.

En tant que joueurs, Sens vous propose de mettre l'accent sur l'interprétation de vos Simulacres. Le "Je" est de mise (mais je ne vous forcerai pas, promis), ainsi que la cohérence vis-à-vis des opinions et capacités de votre Simulacre. Contrairement à ce que le pitch pourrait faire croire, Sens n'est PAS un jeu tourné vers l'action, mais bien vers l'introspection et la réflexion ; certains passages de l'Hexalogie sont véritablement contemplatifs ou oniriques, vous êtes prévenus. De même, le meta-jeu est à proscrire durant les parties, mais très encouragé pendant les pauses et en dehors. Enfin, la campagne est longue et met en scène pléthore de personnages, d'environnements et d'intrigues, je vous encourage vivement à prendre des notes (et à les diffuser sur ce topic si vous le souhaitez) pour ne pas vous perdre.

En tant que meneur de jeu, mon rôle est d'interpréter le monde et les personnages qui le peuplent. Je serai en quelque sorte les sens de vos Simulacres, vous décrivant ce que vous percevez ; je me substituerais également à l'instinct de votre personnage, mais JAMAIS à ses pensées. Vous êtes libres des actions et pensées de vos Simulacres, je n'interviendrai jamais dessus. En revanche, je peux vous indiquer ce que sait votre personnage, mais que vous, joueur, ignorez. Enfin, je suis l'arbitre de la partie et le garant du bon respect des règles du jeu et de l'amusement de chacun.

Sens met l'accent sur une esthétique davantage que sur le réalisme. Cette esthétique est très inspirée des shonens comme les Chevaliers du Zodiaque ou Dragon Ball, ce qui veut dire plusieurs choses. Premièrement, que les combats sont avant tout un prétexte aux scènes dantesques et irréalistes (j'insiste, n'ayez pas peur d'en faire trop) et au développement des relations et intrigues personnelles des personnages. Vraiment, je n'insisterai jamais assez, dans Sens vous pouvez (et même devez) discuter pendant la baston. Les combats ne sont ainsi pas seulement physiques : ce sont des points de vue sur le monde qui s'affrontent et cette confrontation est beaucoup plus centrale que les coups échangés. Cela vaut bien entendu aussi pour les conflits sociaux, mais je pense que vous l'aviez compris ;p
Le corollaire est donc que, lorsqu'un méchant déblatère sur son plan ou sa vision du monde, on attend qu'il ait fini pour lui casser la gueule ou lui répondre (et promis, il vous écoutera sagement lui aussi). C'est totalement irréaliste, nous sommes d'accord, mais cela participe d'une esthétique où la réflexion et les idées sont bien plus centrales que la victoire.
La seconde chose est que les personnages, même gravement blessés ou à terre, peuvent se relever pour défendre leurs idées. A Sens, seule la Mort met fin au combat. Même lorsque vos armures seront en ruines, que vous serez couverts de sang, que vos os seront brisés et que vos forces vous abandonneront, vous pourrez encore vous trainer au sol, vous redresser et cracher votre détermination à la face de votre ennemi. Soyez seulement attentifs à cette phrase : "si tu continues, je devrai tuer ton personnage." Car si vous continuez, je n'aurai aucun scrupule à mettre cette sentance à exécution.

Maintenant que tout ceci est défini, parlons de la mécanique de résolution des nœuds. Nous appellerons "noeud" tout conflit présentant un enjeu dramatique intéressant pour le développement de la fiction. Cela veut dire que dans 95% des cas, nous ne ferons pas appel au système de résolution, le succès ou (plus rarement) l'échec des Simulacres sera automatique en fonction de ce qui est cohérent ou intéressant.
Lorsqu'un nœud se produit, il nous faudra déterminer les Runes mises en jeu. C'est à dire la Rune à laquelle le personnage fait appel et la Rune à laquelle il s'oppose. Par exemple, si votre Simulacre souhaite crocheter une serrure, il opposera sa Rune de Chaos à la Rune de Cosmo (l'ordre agencé) de la serrure. La Rune la plus élevée l'emporte et le meneur décrit le résultat de l'action.
Les Runes opposées (Vie/Mort, Cosmo/Chaos et Création/Néant) sont évidemment les plus fréquentes, mais ça n'a rien d'obligatoire : par exemple, un simulacre qui veut passer discrètement derrière un soldat opposera son Néant au Chaos du garde.
Dès lors, que faire lorsque votre Miroir n'est pas suffisant pour remporter le noeud ? Vous avez plusieurs possibilités :
- chaque fait de Simulacre que vous pouvez invoquer pour vous aider vous octroie un bonus de +3% à la Rune concernée par le noeud.
- mieux vous préparer : une préparation adéquate (en termes de matériel ou d'observation) vous octroie un bonus allant de +1 à +10%.
- changer de stratégie : si votre Rune n'est pas suffisante, pourquoi ne pas essayer avec une autre ?
- une combinaison de tout cela.
- utiliser un fait de Cellulis : en échange de 2 points d'Immersion positive, le joueur peut venir en aide au Simulacre et lui octroyer un effet surnaturel dans la fiction ou un bonus de +100% le temps du nœud. Si je reprends l'exemple de l'infiltration, le fait de Cellulis "je suis fan de Metal Gear Solid" pourra donner un bonus de +100% en Néant ou fournir un camouflage optique le temps de dépasser le garde.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 12:40 #68633

Bon je pense qu'il vaut mieux se lancer pour qu'on ai déjà une idée de la formation de groupe, et éviter les doublons. Donc mon personnage peut être remis en question selon ce que veut créer chacun.
Je vais essayer de jouer un personnage qui me demandera beaucoup d'efforts d'interprétation au sens où je joue rarement cela) donc il ne faudra pas hésiter à me signaler si je retombe dans une autre interprétation.

Mahdi-Fares BenHamrouche

22 ans (demain ^^); 1,75m; peau mate; yeux bleus très clairs, cheveux courts bruns et frisés; souvent un sourire naïf et radieux en coin.

Mahdi-Fares est quelqu'un d'extrêmement positif, il a beau avoir perdu ses parents, il n'a que rarement montré que cela l'affectait (mais c'est bel et bien le cas). Il se sent, ou aimerait être très proche de Gladius Sword. Il est toujours là pour remonter le moral lorsque quelqu'un va mal, ou essayer de faire voir le positif dans les situations négatives.

Bien qu'il ai suivi les cours obligatoire sur les sciences militaire et le combat, il l'a fait surtout parce qu'on l'attendait de lui, et pour faire plaisir à Sword. Ce qui l'intéressait le plus c'était la médecine, la biologie et les technologies de pointe, tout ce qui pouvait améliorer et sauvegarder la vie des gens. Il a de plus une certaine passion pour tout ce qui est gadget, jusqu'à en découvrir un nouveau.

Mahdi-fares adorent ses camarades bugs, qu'il considère comme ses frères et soeurs, et il se sent très investi par la mission de résistance contre Miphos. Il a depuis toujours cette étincelle révolutionnaire, bien que contrairement aux révolutions de l'histoire, il aimerait que ce soit sans violence. L'existence de l'ombre-monde le peine, et il considère cela comme le fait d'enchaîner l'humanité, il espère de tout son coeur réussir à "désactiver" les runes et libérer l'univers.

Les devises qui peuvent le représenter:

"Tout va bien"
"On va s'en sortir, ne vous inquiétez pas"
"Je veux sauver tout le monde"

Runes fortes (de la plus forte à la moins forte): Vie, Création, Chaos
Runes faibles (de la plus forte à la moins forte): Néant, Cosmo, Mort

Bien sur si vous comptiez jouer un personnage de ce genre là, je le modifierais.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 13:41 #68634

J'aime beaucoup ce concept de personnage, il promet de belles interactions.

J'aurais juste une question, quand tu écris :

Ce qui l'intéressait le plus c'était la médecine, la biologie et les technologies de pointe, tout ce qui pouvait améliorer et sauvegarder la vie des gens. Il a de plus une certaine passion pour tout ce qui est gadget, jusqu'à en découvrir un nouveau.

Personnellement, j'y lis la présence marquée de 3 Runes : Vie, Cosmo et Création (par ordre d'apparition), Cosmo étant la Rune des sciences dites dures (donc de la biologie et de l'ingénierie de pointe). Du coup, tu es sûr de la vouloir dans tes Runes les plus faibles ?

(Note bien que c'est une vraie question, pas un jugement sur la pertinence de ton choix ;) Les Runes sont volontairement souples pour pouvoir être interprétées en fonction des intentions des uns et des autres)


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 14:15 #68636

Puisqu'on est sur l'émergence des Simulacres et leurs backgrounds, je vais vous présenter les membres du Conseil de la Résistance, ça peut vous aider à imaginer vos personnages ou des interactions. Ces personnages sont les dirigeants de la résistance, ils gèrent tous les aspects quotidiens de la vie à Pôle Sud. Pour vos Simulacres, ils sont des mentors, voire des parents de substitution, car ce sont eux qui ont pris en charge votre éducation.

Le général Gladius Sword, 47 ans, est le Président du Conseil. Fils adoptif de Finlongfinger, c'est lui qui a organisé l'exode vers Pôle Sud. C'est un homme droit et juste qui fait passer l'intérêt commun avant le sien. Même si tout n'est pas rose à Pôle Sud, il est très apprécié et respecté de la population pour son engagement à trouver des solutions concrètes aux problèmes. Bien qu'il ne soit pas rigide, bien au contraire, il sait faire preuve d'autorité lorsque c'est nécessaire.

Soren Astère Sollipsis, 498 ans, fait office de vice-président. Il ne réside pas à Pôle Sud et ne vient pas souvent, on murmure qu'il habite une base secrète et idyllique cachée du plus grand nombre des résistants. Ses manières douces et tranquilles ainsi que son physique androgyne alimentent les rumeurs sur son homosexualité, on prétend même qu'il aura été l'amant de Myphos puis de Finlongfinger. Au Conseil, Sollipsis parle peu, il se contente d'observer et de soulever des questions idéologiques. Il ne cache pas croire que les immortels devront un jour disparaitre de l'échiquier politique.

Michel Sétra, 54 ans, est le comptable de la Résistance. On en sait peu sur lui, sinon qu'il s'est un jour présenté devant Finlongfinger en se décrivant comme "le noble le plus riche de l'Empire" et n'a exigé en échange de sa fortune que de devenir un héros. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la Résistance vit toujours sur ses crédits. Sétra est un individu fantasque et hédoniste, la base vit au rythme de ses frasques et résonne de son rire tonitruant

Maria Greedway, 44 ans, est la fille adoptive de Finlongfinger. Psychiatre de talent, elle est responsable des hôpitaux de Pôle Sud. C'est une femme stricte et acide, qui prend très à cœur les problèmes de santé et la misère rampante de la base. Elle ne cache pas son animosité envers Sollipsis et s'en prend souvent ouvertement à l'immortel.

Vigo Néméo, 56 ans, est un biologiste de renom. Il administre la base de Pôle Nord, connue sous le nom de "Ice Hill" et ne vient jamais en personne à Pôle Sud. Les Bugs ne l'ont jamais rencontré, mais peuvent avoir échangé par lettres avec lui.

Le Duc Chrysaor Orion est le membre le plus mystérieux du Conseil. On ignore ses origines ou son âge (il semble avoir la petite trentaine) ; pour autant qu'on sache, "Chrysaor Orion" est peut-être un nom de code ou un pseudonyme. Orion est un agent double bien placé dans la hiérarchie impériale. Pour cause, il est le gouverneur de Sydney, nommé directement par le représentant de l'Empereur. C'est grâce au courage d'Orion que Pôle peut commercer avec le reste de l'Empire et se fournir en nourriture et biens de consommation. Chrysaor Orion ne vient jamais en personne à Pôle Sud, mais les Bugs peuvent avoir suivi ses cours de sciences politiques et humaines par visio-conférence.

Un dernier siège reste en permanence vide. Seuls les conseillers savent quoi est supposé l'occuper. Lorsqu'on leur pose la question, ils changent de sujet ou se montrent évasifs.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 17:43 #68643

Je vais un peu modifier pour remplacer sollipsis par Gladius sword dans le background, je ne pensais que l'immortel était si souvent absent.

Pour la rune de cosmo faible et de chaos forte, je le voyais bien s'y intéresser comme "waaaaah c'est génial cette découverte" et une semaine après "ouah c'est génial cette nouvelle découverte" très doué pour ces sciences là, il manque toutefois de rigueur pour consolider ses acquis.
Touche à tout mais ne maîtrise rien quoi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Jan 2018 19:04 #68644

Sollipsis est présent quelques jours par mois, pour votre éducation et les réunions du Conseil. A toi de voir si c'est suffisant ou pas pour ton perso, on pourrait aussi voir un syndrome du père (de substitution) absent :p

Et vendu pour les Runes, j'aime bien ta vision des choses :)


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Anoldorlaraldie
Propulsé par Kunena