Sens - Une nouvelle détermination [Ouvert]

19 Sep 2017 10:20 #65649

Puisqu'il m'a été demandé de faire un CR de ma campagne de Sens, je vais tricher un peu et simplement vous présenter le jeu. En effet, faire un CR reviendrait à spoiler le jeu, et je m'y refuse.

Sens - Hexalogie est un jeu indépendant de Romaric Briand, illustré par Valéry "Initz" Niettavong. Le jeu est divisé en 6 tomes, qui forment autant de jeux aux ambiances et règles subtilement différentes et, surtout, une très longue campagne à secrets (d'où mon refus de faire un CR, puisque c'est bien cette campagne que nous jouons actuellement).
Les 6 tomes correspondent donc à un parcours initiatique, onirique et philosophique, entamé par "Sens - Renaissance : le Soulèvement de Terre" et achevé dans "Sens - Création : Je pense à Toi."

Concrètement, Sens s'inscrit dans la philosophie forgienne du system does matter, les règles sont donc rigides et soutiennent un propos et une esthétique bien particulière. Sens se veut une "philo-fiction", une initiation à la métaphysique à travers un jeu épique, onirique et intimiste.

Le jeu donc, se joue sans dés. Les conflits se résolvent par la comparaison entre le Miroir (les caractéristiques) des participants au conflit. Les faits (les particularités) du personnage peuvent éventuellement donner un bonus. Si je prends l'exemple d'un combat au corps-à-corps, la résolution d'une attaque se fera en comparant la valeur de Mort de l'assaillant à la valeur de Vie du défenseur. Si l'attaquant possède par exemple le fait "Je suis un maître des arts martiaux", sa Rune de Mort augmentera légèrement pour représenter son entraînement.
La résolution du conflit tient cependant compte de deux facteurs extrêmement importants : l'intention et les moyens. Dans le cas d'un conflit social, par exemple, un personnage pourra utiliser son charisme (sa rune de Création) pour influencer son interlocuteur ou développer une argumentation infaillible (sa rune de Cosmo) pour le convaincre. De la même manière, pousser quelqu'un du haut d'une falaise pourra faire appel à la Mort (tuer mon adversaire) ou à la Vie (l'empêcher de porter un coup fatal à mon ami).

Je parlais plus haut du fait que les règles servent une esthétique. Cette esthétique peut se résumer au croisement de 3 oeuvres : Saint Seiya (les Chevaliers du Zodiaque en français), Metroïd et Matrix. Equipés de leurs armures (largement inspirées de la combinaison varia de Samus Aran), les personnages sont surpuissants, les combats épiques et endiablés. Pourtant, au milieu du tumulte de la bataille, les protagonistes sont, on ne sait comment, capables de parler, d'échanger, de discuter avec leur adversaire tandis que les coups pleuvent et que les bâtiments s'effondrent. La règle du duel permet ainsi, lorsqu'un joueur y fait appel, d'interdire aux autres personnages d'intervenir dans un combat.

Une autre règle importante de Sens est la règle de l'Immersion, qui récompense les bons joueurs de Sens. Cette immersion se divise en positive (lorsque vous êtes réellement impliqués dans le jeu et nous livrez de grandes et belles scènes... Et je ne parle pas nécessairement d'envolées théâtrales, une description sobre et appropriée ou un bon mot sont aussi des sources d'immersion positive) et négative (lorsque vous brisez l'immersion des autres ou montrez clairement que vous n'êtes pas dans la partie). Cela peut sembler étrange, mais ces deux formes d'immersion représentent chacune à leur manière le bon joueur de Sens. A vous de découvrir pourquoi.

Sens, enfin, est un jeu à secrets. Tout au long de la (très) longue campagne qui forme le jeu, vous serez amenés à découvrir les secrets de l'univers et des grandes figures qui le peuplent, ainsi que ceux de votre origine. Je n'en dirai pas plus, tout cela ne peut se découvrir qu'en jeu.

Ce qui nous amène au point final : tout cela est bien beau, mais qu'est-ce qu'on joue et dans quel univers ?

Dans un futur lointain et indéterminé, l'Humanité a colonisé Séléné et Mars. Dans le sous-sol de la planète rouge, on découvre d'étranges ruines et, surtout, des artéfacts que l'on connaîtra plus tard sous le nom de "Runes de Dieu". Les années passent, jusqu'à ce que deux scientifiques de génie, Myphos Stentor Quadria et Soren Astère Sollipsis ne parviennent à percer le secret des Runes : elles contiennent ni plus ni moins que l'intégralité des faits de l'Univers. Pire, elles évoluent en permanence pour montrer le monde tel qu'il est à l'instant t.
Suite à la publication des travaux de Quadria et Sollipsis, l'Empire se déchire sur la question de ce qu'il faut faire des Runes. Myphos propose alors le projet "Cosmo&Rebirth", la création de deux ordinateurs qui décoderaient en permanence les Runes et donneraient à l'Humanité le savoir absolu. Après une année de débats houleux, un référendum est organisé, Terre vote contre, Séléné et Mars pour. Cosmo&Rebirth sont mis en service le mois suivant, condamnant l'Humanité. Grâce au savoir contenu dans les Runes de Dieu, Myphos démontre que le monde est déterminé : les faits s'enchaînent dans un ordre logique prévu à l'avance, la Liberté et le Libre-arbitre sont des illusions nées de l'ignorance des hommes.
Sur Terre la révolte gronde. Le grenier de l'Empire exige de faire sécession et arrête les livraisons de nourriture à Séléné et Mars tant que Cosmo&Rebirth ne sont pas arrêtés. La famine menace l'Empire et l'Empereur Bran Oberon adopte Myphos Quadria avant de lui donner les pleins pouvoirs pour gérer la crise. Fort de l'omniscience accordée par Cosmo&Rebirth, Myphos fait arrêter ou assassiner les leaders de la rébellion tout juste née. L'armée impériale, l'Omicron, débarque en force sur Terre pour soumettre les dernières poches de résistance. La Nouvelle-York devient un camp de concentration gigantesque. Un nouvel ordre est en marche, un ordre figé sous l'égide de l'omniscient Myphos Quadria.
Réduits en esclavage, les terriens connaissent des années sombres. Les exactions sont innombrables, les charniers s'accumulent. Toute forme de trahison est punie de mort. La nuit, ils lèvent les yeux vers l'opulente Séléné et rêvent que quelqu'un vienne mettre fin à leur cauchemar.

Ce rêve, un homme va l'accomplir. Dans la nuit, 15 ans après la mise en route de Cosmo&Rebirth, une capsule de sauvetage s'écrase près de la Nouvelle-York. En l'espace de 72 heures, un homme, seul, libère la ville. Les soldats de l'Omicron meurent à ses pieds, les balles ne semblent pas l'atteindre. L'espoir renait grâce à celui que l'on connaîtra sous le nom de Finlongfinger.
Ancien général de l'Omicron condamné à mort pour trahison, Finlongfinger réorganise la Résistance, l'arme et l'entraîne. Il vole de victoire en victoire et même le génie de Myphos Quadria est incapable de l'arrêter. Terre s'enfonce dans la guerre, Finlongfinger ne peut pas être sur tous les fronts. On commence à murmure que Finlongfinger est immortel, les terriens le vénèrent comme un dieu.
Les années passent, Myphos et Finlongfinger ne vieillissent pas, ils sont bel et bien immortels. Ne pouvant vaincre par la force, Quadria change de stratégie, ses troupes détruisent les sites archéologiques, brûlent les bibliothèques, ses vaisseaux ravagent l'atmosphère. Terre se couvre de nuages toxiques et de pluies de feu. Puisqu'il ne peut soumettre les terriens par les armes, le tyran décide de les priver de leur passé, de leurs espoirs. Il ne leur laisse que la guerre et le désespoir.

Cinq longs siècles passent. Une nuit, l'Omicron lance une ultime offensive sur la Nouvelle-York. Ses troupes progressent sous le couvert de boucliers d'énergie dressés par des créatures de foudre bleue. Rien ne semble pouvoir les arrêter. Finlongfinger affronte en combat singulier le chef de ces étranges êtres qui semblent tout droit venus d'un autre monde, tandis qu'autour de lui les résistants meurent les uns après les autres sans pouvoir infliger le moindre dommage aux tanks de l'Omicron. Dans la tempête, les foudres de la créature transpercent Finlongfinger, il s'effondre. Avant de mourir, un sourire se dessine sur les lèvres de celui qui n'était pas si immortel que ça. Il sait qu'il a réussi, que les enfants sont saufs.

Loin de là, le fils adoptif de Finlongfinger fuit en repensant aux derniers ordres de son père. Rassembler des enfants, tous nés le même jour, et les emmener au Pôle Sud avec tous les résistants possible. Gladius Sword est à présent le chef de la Résistance, un fardeau que le jeune homme ne se sent pas capable de porter. Pourtant, il accomplira son devoir, il n'a pas le choix.
Etrangement, le voyage se passe sans encombre, aucune trace de l'Omicron, c'est comme si le convoi, pourtant terriblement voyant, n'intéressait pas Myphos.
Plusieurs semaines plus tard, des dizaines de sous-marins accostent au Pôle Sud. Les résistants découvrent une ville entière, cachée dans une caverne de glace. Ils sont accueillis par Ganymède, le chef de la Résistance indienne, et par Soren Astère Sollipsis. Lui aussi est immortel et n'a jamais cessé sa résistance contre Cosmo&Rebirth.
Sollipsis prononce un long discours, il explique aux résistants médusés qu'ils sont en sécurité. Pôle Sud n'existe pas pour Cosmo&Rebirth car, pour la première fois, les ordinateurs se sont trompés. Ils n'ont pas enregistré la naissance d'enfants, tous nés le 14 décembre 996. Ces enfants, ces Bugs, sont la preuve que Myphos a tort, que l'univers n'est pas déterminé ; leur simple existence protège ceux qui les entoure du regard de Cosmo&Rebirth. Les humains sont libres et il leur appartient de le faire savoir au reste du système solaire. La guerre contre le tyran ne fait que commencer.

17 années se sont écoulées depuis la bataille de la Nouvelle-York. Les Bugs sont devenus adultes, des soldats entraînés et compétents disposant d'une marge de manœuvre incroyable. Vous êtes ces Bugs, et demain vous aurez 22 ans.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Sep 2017 11:09 #65652

Le synopsis donne envie :p

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Sep 2017 12:32 #65653

Effectivement, c'est terriblement tentant..... !


Mello ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Sep 2017 12:50 #65654

Je suis content que ce pitch vous plaise, mes efforts d'écriture n'auront pas été vains :p Je ne peux pas le linker depuis mon netbook, mais sachez qu'il existe deux vidéos de présentation de l'univers disponibles sur YouTube : la Guerre des Immortels épisode 1 et 2.

Je précise aussi que si le pitch peut sembler fermé, les possibilités en matière de création de personnages sont très vastes. Les Bugs sont, certes, des soldats, mais ils ont eu l'avantage de pouvoir choisir les cours auxquels assister et quelles formations suivre. Sur ma table actuelle, nous avons ainsi un gros bourrin (le chef d'unité), une chimiste, une historienne passionnée par les plantes (et accessoirement l'infiltratrice puisque son armure la rend invisible) et un guitariste à l'âme sensible. Sur 4 personnages, un seul est un véritable combattant, les autres peinent dès que la menace est un peu au-dessus de la moyenne.

La création de personnage fonctionne par "faits". Vous écrivez une phrase correspondant à votre personnage et qui doit nécessairement être vraie. A partir de la somme des faits de votre personnage, on calcule ensemble son Miroir, ses caractéristiques pour faire simple.
Un fait prend généralement la forme "Je quelque chose", mais c'est ensuite totalement libre. Des faits tels que "je manie le katana", "je considère Sollipsis comme un père" ou "j'en ai rien à foutre" sont parfaitement valables (et sont tirés de ma table), de même que "les autres m'ennuient" ou "Cosmo&Rebirth doivent être arrêtés"


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Sep 2017 21:09 #65674

Et ... une deuxième table ... c'est envisageable? ... ⯑

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Sep 2017 22:02 #65677

Kriglla écrit: Et ... une deuxième table ... c'est envisageable? ... ⯑

Oui :)


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 08:45 #65687

Et tant que j'y pense, un dernier point qui, je le sais, a tendance à fortement déplaire aux joueurs : les faits de Cellulis.

Sens intègre une part de méta-jeu (ce qui veut dire que tout méta-jeu en dehors des règles est rétribué en immersion négative). Lors de la création de personnage, il est demandé au Cellulis (le joueur) d'inscrire sur la fiche des faits le concernant. Ces faits doivent nécessairement être vrais et intégrer son nom et son année de naissance.

En jeu, le Cellulis a la possibilité d'utiliser ses faits pour aider son Simulacre (son personnage). Pour ce faire, il doit dépenser 2 points d'immersion positive et décrire quel miracle (un événement sans cause) se produit dans la fiction. Par exemple, un joueur avec le fait "Je suis fan de Star Wars" peut permettre à son personnage d'utiliser momentanément la Force ou remplacer son arme par un sabre laser le temps d'une attaque. Un joueur "géologue" pourra permettre à son personnage d'ouvrir une faille sous les pieds d'un ennemi ou de connaître subitement tout ce qu'il y a à savoir sur une roche en particulier.

Bien entendu, il ne vous est pas demandé de raconter des choses personnelles dans vos faits de Cellulis, vous êtes seuls juges de ce que vous souhaitez révéler sur vous. Il est absolument hors de question que le MJ vous force à écrire ce qui vous met mal à l'aise ou ne voulez pas coucher sur papier.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 12:47 #65694

Wolion écrit:

Kriglla écrit: Et ... une deuxième table ... c'est envisageable? ... ⯑

Oui :)


*yeux qui brillent*

Et on signe où?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 13:36 #65698

En bas du contrat, avec ton nom complet. Si tu pouvais signer avec ton sang, ça serait très aimable.
Oh, et ne fais pas attention aux petites lignes où il est mention de me donner ton âme.

Edith Piaf : plus sérieusement, il me suffit de 3-4 joueurs et d'un créneau sur un après-midi. Ca impliquera par contre que je laisse tomber une de mes deux campagnes en cours (Stygmata si les joueurs choisissent unanimement d'arrêter ou Shadowrun sinon), sinon ma femme demandera le divorce. Sitôt ces conditions réunies, une campagne peut commencer.
Par contre, avant de signer il faut bien garder à l'esprit que la campagne est extrêmement longue et va durer plusieurs années au rythme de la Guilde. Même en jouant en mode rush, nous sommes à 7 parties pour terminer Sens - Renaissance, qui est le tome le plus court de l'Hexalogie. Bon, les parties font entre 2 et 4 heures, mais ça vous donne tout de même une idée du temps que ça peut prendre.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 15:19 #65701

Wolion écrit: Par contre, avant de signer il faut bien garder à l'esprit que la campagne est extrêmement longue et va durer plusieurs années au rythme de la Guilde. Même en jouant en mode rush, nous sommes à 7 parties pour terminer Sens - Renaissance, qui est le tome le plus court de l'Hexalogie. Bon, les parties font entre 2 et 4 heures, mais ça vous donne tout de même une idée du temps que ça peut prendre.


Ok, entre les piétinements de l'équipe, les absences des uns ou des autres et les vacances au milieu, il faut donc compter entre 7 et 10 mois par tome et il y en à 6..... Je crois que ça va se faire sans moi du coup :-( :ermm:

Wolion écrit: Ça impliquera par contre que je laisse tomber une de mes deux campagnes en cours (Stygmata si les joueurs choisissent unanimement d'arrêter ou Shadowrun)


Non et non. Voilà, c'est réglé :P


Mello ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 15:33 #65706

Mellodia écrit: Ok, entre les piétinements de l'équipe, les absences des uns ou des autres et les vacances au milieu, il faut donc compter entre 7 et 10 mois par tome et il y en à 6..... Je crois que ça va se faire sans moi du coup :-( :ermm:

Après c'est toujours pareil, ça dépend des tables, de la quantité de débats qu'on met dans la partie, des intrigues secondaires qu'on veut développer... Je sais que certains meneurs de Sens bouclent chaque tome en 3 ou 4 après-midi et qu'une table a fini l'intégralité du dernier tome en un week-end. N'ayant encore jamais dépassé Renaissance, je peux me tromper sur la longueur des autres tomes (mais il est certain que le tome 2 est beaucoup plus long si on veut réellement en profiter... et beaucoup plus court si on veut le rusher ^^).

Edith Piaf : dans tous les cas, signer pour une campagne de Sens, c'est savoir qu'on s'engage pour 2 ans au rythme de la guilde. A plus ou moins 3-4 mois près, bien sûr ^^


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 20:07 #65714

Wolion écrit:

Mellodia écrit: Ok, entre les piétinements de l'équipe, les absences des uns ou des autres et les vacances au milieu, il faut donc compter entre 7 et 10 mois par tome et il y en à 6..... Je crois que ça va se faire sans moi du coup :-( :ermm:

Après c'est toujours pareil, ça dépend des tables, de la quantité de débats qu'on met dans la partie, des intrigues secondaires qu'on veut développer... Je sais que certains meneurs de Sens bouclent chaque tome en 3 ou 4 après-midi et qu'une table a fini l'intégralité du dernier tome en un week-end. N'ayant encore jamais dépassé Renaissance, je peux me tromper sur la longueur des autres tomes (mais il est certain que le tome 2 est beaucoup plus long si on veut réellement en profiter... et beaucoup plus court si on veut le rusher ^^).

Edith Piaf : dans tous les cas, signer pour une campagne de Sens, c'est savoir qu'on s'engage pour 2 ans au rythme de la guilde. A plus ou moins 3-4 mois près, bien sûr ^^


Voilà un jeu forgien qui n'est pas à consommation rapide ... Avec le recul des CDI, qui peut s'engager sur plus de 3 ans hormis des retraités ? Énorme obstacle à l'accessibilité ! Impossible d'intégrer de nouveaux personnages en cas de décès d'un perso ou de son joueur, une fois bien avancés dans la campagne ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 20:20 #65716

184201739 écrit: Voilà un jeu forgien qui n'est pas à consommation rapide ... Avec le recul des CDI, qui peut s'engager sur plus de 3 ans hormis des retraités ? Énorme obstacle à l'accessibilité ! Impossible d'intégrer de nouveaux personnages en cas de décès d'un perso ou de son joueur, une fois bien avancés dans la campagne ?

Très juste remarque, que je partage grandement :)
Pour ce qui est de l'intégration de nouveaux personnages/joueurs, pour moi elle ne pose aucun problème. Il n'y a guère que dans Sens - Néant qu'il me semble compliqué d'intégrer quelqu'un en cours de route, les événements se prêtent mal à l'arrivée de nouveaux personnages.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 21:20 #65719

Wolion écrit: Pour ce qui est de l'intégration de nouveaux personnages/joueurs, pour moi elle ne pose aucun problème.


Ah ça par contre ça permet d'envisager de se lancer sans trop craindre de planter les copains suite à mutation pro ou autre péripétie !
Donc je veux bien que tu réactives la proposition si cela te stimule toujours quand la fin de tes campagnes en cours sera très proche.
Et en attendant je ne lis rien de la gamme. A moins que le livre sur la logique accompagnant l'écran je puisse le faire sans spoil ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Sep 2017 22:29 #65724

Si tu parles du Monde Logique, c'est une aide de jeu disponible quelque part entre Renaissance et Mort, en fonction des joueurs. Elle n'est pas particulièrement destinée aux meneurs, donc tu ne risques aucun spoiler à lire le bouquin maintenant.


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Jan 2018 15:52 #68421

Hier, on m'a fait remarquer que je n'avais pas mis les liens vers la Guerre des Immortels, les deux vidéos qui présentent l'univers en 20 minutes et racontées avec la voix de Morgan Freeman himself. Voici donc que je me rattrape : https://www.youtube.com/watch?v=adGLAeLDL-k&index=1&list=PLF_J6_tu8YcWIw08F5zTrGgp4i0MU016D


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Jan 2018 22:17 #68422

Au top !
Merci


Ce qui ne nous tue pas nous rapporte des XP

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Jan 2018 09:29 #68424

Merci! :blonde:


Mello ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Jan 2018 20:25 #68490

Comme je l'ai dit à mes joueurs vendredi dernier, il ne nous reste plus que 2 séances de Stygmata, 3 si on traîne vraiment.
Donc j'aimerai reprendre ma propre suite sur le créneau du 1er samedi du mois, en lançant la campagne de Sens - Hexalogie. On va faire d'emblée un mini-spoiler : seuls 4 des 6 tomes sont jouables (Cosmo et Création sont des aides de jeu), ce qui amènera la campagne à durer environ 2 ans au rythme de la Guilde. Soyez donc prévenus... nus... nus... nus... nus...

ARRÊT DE LA DESCRIPTION.
UNE ERREUR EST SURVENUE.
DEMANDE DE LIAISON AVEC "CELLULIS" POUR POURSUIVRE L’OPÉRATION.
INSCRIPTION DES "CELLULIS" DANS "FORUM DE DISCUSSION"

C'est donc l'heure des inscriptions pour Sens - Hexalogie, avec un décollage pour avril (mai dernier délai). Comme il se doit, j'aimerai donner la priorité aux 5 personnes qui ont manifesté leur intérêt pour la campagne sur ce topic (Anoldor, 1842, Mellodia, Kriglla et Primary), je ne trouverais pas fair-play de les mettre de côté.

Après si on arrive à 6-10 inscrits/intéressés, on se débrouille et je lance 2 tables hein, on va pas faire de chipotage :fou:


Si un homme pouvait écrire un livre sur le jeu de rôle qui soit véritablement un livre sur le jeu de rôle, ce livre, telle une explosion, anéantirait tous les autres livres de l'univers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Jan 2018 20:46 #68492

Rageant : je ne peux pas en être du fait de mon changement de région cet été.
Bonne campagne !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Anoldorlaraldie
Propulsé par Kunena